Moody's pourrait dégrader Crédit Agricole, BNP Paribas, Société Générale et Dexia !

  • A
  • A
Moody's pourrait dégrader Crédit Agricole, BNP Paribas, Société Générale et Dexia !
Partagez sur :

Voilà qui ne devrait pas faire les affaires des grandes banques françaises, en pleine crise de la dette dans la Zone Euro...

Voilà qui ne devrait pas faire les affaires des grandes banques françaises, en pleine crise de la dette dans la Zone Euro : L'agence de notation Moody's a placé les notes de dépôt, de solidité financière et de la dette long terme de Crédit Agricole, Société Générale et BNP Paribas sous surveillance en vue d'une possible dégradation. Le bureau d'analyses va ainsi se pencher sur l'exposition à la dette publique et au secteur privé des trois établissements en Grèce, et sur l'impact qu'aurait un défaut du pays sur ses obligations. Moody's précise que la situation grecque sera également au menu de l'étude sur Dexia, qui avait été antérieurement placée sous surveillance négative. Moody's estime que son étude ne devrait pas conduire à un abaissement de plus d'un cran concernant le Crédit Agricole et BNP Paribas, mais pourrait atteindre deux crans pour la Société Générale, car l'agence va procéder en même temps à une réévaluation du soutien "systémique" apporté par l'Etat français, qui est actuellement supérieur à la moyenne. Les analystes de la firme américaine pensent en revanche que l'exposition à la Grèce des autres principaux groupes bancaires français, c'est-à-dire Crédit Mutuel, CIC, Crédit Mutuel Arkea et BPCE (dont Natixis), sont plus modestes. Les banques françaises sont pour l'heure très bien notées au niveau long terme senior chez Moody's, qui suit le Crédit Agricole à "Aa1" (soit un cran sous la note la plus élevée Aaa), tandis que BNP Paribas et Société Générale sont notées "Aa2" (soit deux crans sous la note la plus élevée Aaa).