Moody's pointe du doigt le projet européen d'encadrement des agences de notation

  • A
  • A
Moody's pointe du doigt le projet européen d'encadrement des agences de notation
Partagez sur :

L'agence critique notamment la mesure de "rotation"...

Moody's n'est pas convaincu par le projet de Burxelles visant à renforcer l'encadrement des agences de notation et pense même qu'il pourrait aller à l'encontre de l'objectif de stabilisation des marchés et de renforcement de la confiance des investisseurs. " Nous craignons que ces mesures renforce la volatilité", a ainsi déclaré Michel Madelain président et directeur général de l'agence au quotidien allemand 'Frankfurter Allgemeine Zeitung'. La Commission européenne veut notamment introduire un principe de "rotation obligatoire". Les acteurs qui se font noter devront alors changer régulièrement d'établissement pour être évalués. "Cela supprimerait toute incitation à améliorer la qualité des notations de crédit et de rendement à long terme", estime Michel Madelain. Michel Barnier, commissaire européen au marché intérieur a rappelé en début de semaine que 23 agences de notation sont actuellement enregistrées auprès de l'ESMA, l'autorité européenne des marchés financiers alors que Moody's, Standard & Poor's et Fitch Ratings dominent quasiment l'ensemble du marché.