Moody's offre un peu de répit à l'Espagne

  • A
  • A
Moody's offre un peu de répit à l'Espagne
Partagez sur :

L'agence a conservé sa note "Baa3".

La montagne a accouché d'une souris... L'agence Moody's a rendu son verdict sur la situation espagnole, après avoir entamé, en juin dernier, une revue en profondeur de la solidité financière du pays. Le Royaume d'Espagne conserve donc sa note "Baa3" (une notation "Baa" signale un "risque crédit modéré") et son niveau court terme "Prime-3". La perspective de la notation est "négative". Les marchés attendaient avec anxiété le verdict car le rang "Baa3" est le plus bas de la catégorie d'investissement, ce qui revient à dire qu'un abaissement d'un seul cran aurait précipité la dette espagnole en catégorie spéculative, ce qui aurait eu des conséquences négatives en terme d'image, de coût et d'accès aux marchés. Amélioration sur le marché des capitaux L'agence explique que le risque de voir le pays perdre son accès aux marchés de capitaux s'est singulièrement réduit après l'engagement de la BCE d'intervenir sur le marché de la dette si la volatilité le justifie. Elle pense aussi que l'Espagne va finalement avoir recours à une ligne de crédit du mécanisme européen de stabilité, ne serait-ce qu'à titre préventif. Moody's salue également, par cette confirmation de notation, les efforts accomplis par le gouvernement pour assainir sa situation budgétaire, ainsi que les engagements de recapitalisation du secteur bancaire. "En résumé, Moody's pense que la combinaison du soutien de la zone euro et de la BCE, ajoutée aux propres efforts du gouvernement espagnol devraient permettre aux autorités de maintenir son accès aux marchés de capitaux à des taux raisonnables, lui fournissant le temps nécessaire à la stabilisation de la dette publique ces prochaines années", explique l'agence. Quant à la perspective négative, elle est le reflet des risques pesant sur le scenario central de Moody's, plutôt orientés dans le mauvais sens.