Moody's ne change rien, malgré l'accord européen

  • A
  • A
Moody's ne change rien, malgré l'accord européen
Partagez sur :

L'agence n'a pas modifié son analyse, malgré l'accord sur un traité à 17 "ouvert", conclu en fin de semaine dernière à Bruxelles...

Son verdict tombera véritablement au premier trimestre 2012, mais pour l'heure Moody's ne modifie pas d'un iota son analyse concernant la zone euro, et ce malgré l'accord européen trouvé en fin de semaine dernière pour un traité à 17 "ouvert". Dans son étude hebdomadaire publiée le lundi, désormais très suivie car elle donne la température du sentiment de l'agence de notation sur la crise de la dette, Moody' estime ainsi que "la pression demeure sur les notes souveraines de la zone euro en l'absence d'initiatives décisives". "Le communiqué publié par les responsables européens après le récent sommet de la zone euro offre peu de nouvelles mesures et par conséquent ne change pas notre analyse sur la menace grandissante qui pèse sur la cohésion au sein de la zone euro, et sur les chocs qui la menacent ainsi que l'union européenne dans son ensemble", écrit l'agence, qui ajoute que toutes les notations souveraines de l'union européenne devront être "revisitées" si les conditions sur le marché du crédit ne se stabilisent pas dans un futur proche. Pour autant, le spécialiste de la qualité crédit a estimé que les dirigeants européens ont pris des engagements "clairs" quant à leur volonté de travailler ensemble au sauvetage de la région, ainsi qu'au sujet d'une meilleure intégration fiscale. C'est à peu près tout ce que retient Moody's, qui insiste fortement dans son document hebdomadaire sur la nécessité pour l'Europe d'agir très rapidement, car chaque seconde qui passe rend plus difficile la mise en place des engagements pris par les états membres.