Moody's dégrade 4 grandes banques américaines, dont Goldman Sachs

  • A
  • A
Moody's dégrade 4 grandes banques américaines, dont Goldman Sachs
Partagez sur :

L'agence de notation a ainsi réduit d'un cran les notes des dettes à long terme de JPMorgan Chase, Goldman Sachs, Morgan Stanley et Bank of New York Mellon (BNYM)...

Moody's vient de sanctionner quatre grandes banques américaines. L'agence de notation a ainsi réduit d'un cran les notes des dettes à long terme de JPMorgan Chase, Goldman Sachs, Morgan Stanley et Bank of New York Mellon (BNYM). Une décision liée à un risque de moindre soutien gouvernemental en cas de faillite bancaire d'un de ces établissements. "Plutôt que de se reposer sur des fonds publics pour renflouer l'une de ces institutions, nous nous attendons à ce que les créanciers des holdings bancaires soient appelés à prendre en charge une part beaucoup plus importante du poids de la recapitalisation d'une banque défaillante", écrit l'analyste de Moody's. Nouvelles règles Les régulateurs bancaires américains préparent en effet des règles permettant une faillite ordonnée d'établissements bancaires sans faire appel aux contribuables comme en 2008... En cas de future crise bancaire, les investisseurs devraient accepter de prendre des pertes et les porteurs d'obligations pourraient se voir proposer la conversion de leurs titres en actions. Dans ces conditions, détenir la dette de ces banques devient plus risqué, entraînant la baisse de la note de long terme de JP Morgan Chase à A3 et celles de Goldman Sachs, Morgan Stanley et BNYM à respectivement Baa1 et Baa2 et A1. En revanche, Moody's a confirmé les notes des dettes à long terme de quatre autres banques américaines : Citigroup, Bank of America, Strate Street et Wells Fargo.