Moody's déclasse l'Andalousie et Estremadura en catégorie spéculative

  • A
  • A
Moody's déclasse l'Andalousie et Estremadura en catégorie spéculative
Partagez sur :

L'agence a abaissé les notes de 5 régions et maintenu celles de 5 autres...

La Castille-La Mancha, la Catalogne, la Murcie et Estremadura, et l'Andalousie, cinq régions espagnoles, ont vu leur notation crédit réduite par Moody's cette nuit. L'agence a également confirmé celles de cinq autres, que sont le Pays Basque ("Baa2"), la Biscaye ("Baa2"), la Castille et Léon ("Baa3"), la Galicie et Madrid ("Baa3") et Valence ("B1"). Toutes les régions conservent une perspective de notation "négative", conséquence de la perspective adoptée pour la notation souveraine "Baa3" du pays. Ces décisions mettent un terme à la surveillance en vue d'un abaissement lancée le 15 juin dernier. Parmi les régions dont la qualité crédit s'est dégradée, l'Andalousie est abaissée de deux crans à "Ba2", la Castille-La Mancha d'un cran à "Ba2", la Catalogne de deux crans à "Ba3" et la Murcie de deux crans à "Ba1". Cela reflète notamment la dégradation de leur position de trésorerie et leur dépendance aux lignes de crédit de court terme. Estremadura perd un rang à "Ba1", à cause de ses déficits élevés et de sa trésorerie basse, même si l'agence pense que les mesures prises par la région pour améliorer sa position vont permettre de réduire son déficit. Dette spéculative On soulignera qu'une notation "Baa" concerne une dette affichant un risque modéré, de niveau moyen mais commençant à présenter quelques facteurs spéculatifs. Une obligation notée "Ba" commence à être sujette à un risque crédit non-négligeable, alors que la catégorie "B" concerne déjà une dette spéculative, sujette à un risque crédit élevé. Chez Moody's, la catégorie d'investissement cesse sous "Baa3" et la catégorie spéculative débute à "Ba1". En d'autres termes, les décisions prises aujourd'hui envoient l'Andalousie et Estremadura en catégorie spéculative alors qu'elles faisaient encore de la résistance jusque-là. Les dettes de la Castille-La Mancha, la Catalogne et la Murcie étaient déjà considérées comme spéculatives. Le Pays Basque, la Biscaye, la Castille et Léon et la Galicie et Madrid restent en catégorie d'investissement, les deux premières bénéficiant d'une notation supérieure à celle de l'Espagne du fait de leur système fiscal constitutionnellement protégé. Quant à Valence, sa note "B1", quoique maintenue, ne l'empêche pas d'être la région espagnole la plus fragile.