Montebourg l'a déjà mais le public devra attendre le mois de mars pour rouler en Zoé

  • A
  • A
Montebourg l'a déjà mais le public devra attendre le mois de mars pour rouler en Zoé
Partagez sur :

La commercialisation en masse dans le réseau Renault n'interviendra qu'au premier trimestre 2013...

Le ministre du Redressement productif l'avait déjà essayé, il en a maintenant les clés... Arnaud Montebourg a en effet pris livraison de la première voiture électrique Zoé de Renault en avant-première d'autres livraisons qui interviendront d'ici à la fin de l'année 2012. Après le retard pris dans la mise au point de la Zoé, la commercialisation en masse dans le réseau Renault n'interviendra qu'au premier trimestre 2013, au mois de mars d'après les dernières précisions de la marque au losange. Le gouvernement pourra d'ailleurs poursuivre l'équipement du réseau urbain en bornes de recharge publiques et privées d'ici le printemps. L'installation par le ministère du Redressement productif de bornes de recharge au sein de Bercy en est l'illustration et s'inscrit dans le cadre du Plan Automobile annoncé l'été dernier, qui prévoit l'installation de points de charge dans les ministères, ainsi que l'intégration de véhicules électriques au sein des flottes publiques. Prix équivalent à une Clio 4 essence Renault rappelle que la Zoé sera commercialisée à partir de 13.700 euros TTC en France, hors location des batteries et après déduction du super bonus écologique de 7.000 euros, soit un prix équivalent à une Clio 4 essence. En comparaison avec les moteurs diesel, dont la sobriété est plus à même de tenir la comparaison avec l'électrique, la 208 diesel (à partir de 14.350 euros) tient la corde mais la Zoé reste moins chère à l'achat qu'une Clio diesel qui démarre à 15.800 euros. Avec sa gamme électrique de 4 véhicules : Kangoo ZE, Fluence ZE, Twizy et bientôt Zoé, Renault reste un des constructeurs les mieux positionnés pour bénéficier des aides à l'achat de voitures électriques. L'année 2013 sera le véritables test pour les volumes puisqu'à ce jour les ventes restent étroites avec moins de 20.000 Renault électriques mises en circulation en Europe dont environ 5.000 en France.