Montebourg clôt le débat sur le diesel, au moins pour 2013

  • A
  • A
Montebourg clôt le débat sur le diesel, au moins pour 2013
Partagez sur :

Il n'y aura ni prime sur le diesel, ni relèvement de la fiscalité sur le gazole.

Arnaud Montebourg clôt le débat sur le diesel, au moins pour cette année... "Nous n'aurons pas de décision en 2013", a déclaré le ministre du Redressement productif à des journalistes, à l'occasion d'une visite au salon de l'automobile de Genève. La Cour des Comptes avait ouvert le débat en fin de semaine dernière, via la publication d'un rapport très sévère à l'égard de la fiscalité dérogatoire dont bénéficie ce carburant. Pas de prime sur le diesel "C'est le rôle de la Cour des comptes de rechercher des recettes supplémentaires (...) mais la Cour des comptes n'est pas le gouvernement", a commenté Arnaud Montebourg, repoussant l'hypothèse d'un relèvement de la fiscalité sur le gazole, qui représente 80% de la consommation de carburant en France. Cette idée était notamment défendue par la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho. Interrogé sur l'éventualité d'une prime à la casse pour les anciens moteurs diesel, il a répondu : "Il n'y a rien en 2013". Carlos Ghosn y était favorable Cette idée avait pourtant séduit plusieurs constructeurs automobiles sur le salon de Genève, dont le patron de Renault et Nissan, Carlos Ghosn. "Il y a, je crois, l'idée d'instaurer une prime sur les vieux diesels afin de retirer les vieux moteurs diesel du marché parce qu'ils pourraient avoir des conséquences sur la santé, alors que les nouveaux moteurs diesel sont totalement neutres", a-t-il déclaré. "Si vous le faites de façon rationnelle, limitée (...) ce type de dispositif, personnellement, j'y suis favorable", a ajouté Carlos Ghosn, cité par l'agence Reuters.