Mobile : Bouygues Telecom lance la 4G Plus

  • A
  • A
Mobile : Bouygues Telecom lance la 4G Plus
Partagez sur :

Elle offrirait des débits deux fois supérieurs à la 4G. De quoi faire face à la concurrence...

Nouvelle offensive chez les opérateurs télécoms, lancée cette fois par Bouygues Telecom. Le groupe a annoncé le lancement commercial de la 4G +, qui offre "des débits jusqu'à deux fois plus rapides qu'en 4G" à Lyon, Bordeaux, Grenoble, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Malakoff et Rosny-sous-Bois, dès ce mardi. Elle sera ensuite disponible dans 16 villes de France, à la rentrée. Pour développer cette technologie, l'opérateur va s'appuyer sur son réseau existant. "Après avoir été le premier opérateur français à atteindre 182Mbit/s à Bordeaux en octobre 2013, Bouygues Telecom est désormais en mesure d'offrir un débit pouvant aller jusqu'à plus de 220Mbit/s2", explique-t-il dans un communiqué. Bouygues Telecom promet d'offrir cette nouvelle technologie sans surco�"t. Reste que les smartphones compatibles ne seront disponibles qu'à la rentrée. De l'avance sur la 4G Bouygues Télécom profite de son avance sur la 4G pour déployer la 4G Plus. L'opérateur dispose en effet du nombre d'autorisations pour déployer les supports 4G le plus important (7.000), devant Orange (6.535), SFR (3.001) et Free Mobile (2.243), d'après le dernier pointage de l'agence national des fréquences. En revanche, Orange passe en première position si l'on tient compte des supports en service (6.393 contre 6.083). Rappelons que l'opérateur avait bénéficié d'un avantage par rapport à ses concurrents. L'Arcep l'a autorisé en mars 2013 à développer son réseau 4G, sur la fréquence qu'il utilisait pour la 2G (bande de 1.800 MHz). Plan de restructuration Cette annonce intervient alors que l'opérateur a fait savoir la semaine dernière qu'il s'apprêtait à supprimer 1.516 emplois, dans le cadre d'un nouveau plan de restructuration qui doit lui permettre de subsister seul dans un marché français des télécoms à quatre, éprouvé par deux années de guerre des prix.