Microsoft achète les terminaux mobiles du finlandais Nokia

  • A
  • A
Microsoft achète les terminaux mobiles du finlandais Nokia
Partagez sur :

Le groupe américain va dépenser 5,44 milliards d'euros...

A 5h00 ce mardi matin, Microsoft a officialisé le rachat des téléphones mobiles du finlandais Nokia, 'ange déchu' du secteur après avoir manqué le virage des smartphones. Pourtant, il y a encore dix ans, la société d'Espoo avoisinait les 40% de parts de marché mondiales de la téléphonie mobile. Ces dernières années, le géant aux pieds d'argile a enchaîné les restructurations et les innovations sans grand succès. Il avait finalement signé un vaste accord avec Microsoft pour lancer des terminaux équipés du système d'exploitation dédié du groupe américain, avec une certaine réussite puisque ses "Lumia" ont permis de redorer le blason du constructeur dans les smartphones, sans pour autant rattraper le retard accumulé sur Apple ou Samsung. "Microsoft-dépendance"  La nouvelle "Microsoft-dépendance" de Nokia, mais aussi les difficultés du scandinave à redresser ses comptes, avaient alimenté de nombreuses rumeurs ces derniers mois, notamment celle d'un rachat... C'est finalement le scénario qui a été retenu par les deux sociétés, dont les conseils d'administration vont conduire une transaction par laquelle Microsoft va racheter quasiment toute l'activité terminaux et services de Nokia, et prendre en licence ses brevets et ses services de cartographie. Plus de 11,1 milliards d'euros en bourse Le groupe créé par Bill Gates va dépenser 3,79 milliards d'euros pour les actifs industriels et 1,65 milliard d'euros pour les licences, soit une facture globale de 5,44 milliards d'euros. Nokia pèse actuellement 11,1 milliards d'euros en bourse, mais le périmètre comprend aussi Nokia Siemens Networks, l'équipementier réseau concurrent notamment d'Alcatel-Lucent, en meilleure forme financière... Premier trimestre 2014 L'acquisition devrait être achevée au premier trimestre 2014, une fois les opérations classiques réalisées, notamment l'aval des actionnaires de Nokia lors d'une assemblée prévue le 19 novembre. Environ 32.000 employés du finlandais vont passer sous bannière Microsoft, dont 4.700 en Finlande. Les opérations ainsi transférées représentent 14,9 milliards d'euros de revenus en 2012, soit à peu près la moitié du chiffre d'affaires du groupe, qui prend donc un nouveau départ après avoir sérieusement réduit la voilure...