Michelin se regonfle en Bourse...

  • A
  • A
Michelin se regonfle en Bourse...
Partagez sur :

Le groupe a achevé 2011 sur une performance globalement meilleure que prévue en termes opérationnels...

Michelin a achevé 2011 sur une performance globalement meilleure que prévue en termes opérationnels. Le spécialiste du pneumatique a fait état ce matin d'un chiffre d'affaires annuel de 20,719 Milliards d'Euros, en hausse de 15,8% en données publiées, dont 10,5% d'effet prix positif. Le résultat opérationnel avant élément non-récurrents a atteint 1,945 MdE, soit 9,4% des ventes nettes, contre 9,5% un an avant. Le bénéfice net s'est établi à 1,46 MdE (+40,4%). Le consensus fourni par l'entreprise ressortait en moyenne à 20,71 MdsE de revenus, 1,886 MdE de résultat opérationnel avant éléments non-récurrents et 1,267 MdE de bénéfice net. Le cash-flow libre annuel est négatif de -19 ME, après le doublement des investissements et alors même que la hausse du prix des matières premières a gonflé le besoin en fonds de roulement de 739 ME. Le ratio d'endettement a atteint 22%, soit une dette nette de 1,814 MdE à fin décembre. Les dirigeants proposeront un dividende de 2,10 Euros par action aux actionnaires lors de la prochaine assemblée générale. Michelin confirme, sur la période 2011-2015, son ambition d'une croissance d'au moins 25% et de cash flow libre positif. Il porte l'objectif 2015 de résultat opérationnel à 2,5 MdsE. "Dans ce contexte, Michelin met en place un nouveau programme d'amélioration de compétitivité dans les domaines de l'industrie et des services, d'un montant d'environ 1 MdE sur 5 ans", ajoute l'équipementier. Pour l'année en cours, "les marchés du pneumatique évolueront de manière différenciée, avec un environnement toujours favorable dans les nouveaux marchés et moins porteur en Europe", si bien que Michelin vise une stabilité des volumes. "La croissance du résultat opérationnel et l'évolution du cash flow libre, compte tenu d'investissements de l'ordre de 1,9 MdE, devraient être en ligne avec l'ambition 2015 du groupe", se contente de souligner l'entreprise.