Michel Sapin défend le principe du repos dominical

  • A
  • A
Michel Sapin défend le principe du repos dominical
Partagez sur :

Le ministre du Travail estime qu'il faut clarifier la législation...

Leroy Merlin et Castorama ont choisi de braver la justice en ouvrant leurs magasins dimanche. Lundi matin, les ministres concernés par ce dossier ont choisi de se réunir pour mettre à plat ce dossier sensible, qui revient régulièrement à la Une de l'actualité. Avant la rencontre, Michel Sapin a donné son point de vue : "Il y aujourd'hui des situations incohérentes dues à une législation incohérente qui date de 2009", a déclaré le ministre du Travail devant des membres de l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis). Principe du repos dominical "Il faut qu'on clarifie cela", a-t-il estimé, jugeant au passage insupportables les incertitudes quant à la mise en oeuvre de la législation existante. Pourtant, le ministre estime que la réglementation globale dans son principe, ne doit pas être touchée : "Il y a un principe auquel me semble-t-il la société française est attachée, c'est le principe du repos dominical." "Mille-feuille réglementaire" La loi est actuellement difficilement lisible, de nombreuses exceptions existant notamment pour les commerces situés en zones touristiques, les magasins de proximité (bureaux de tabac, fleuristes) ou encore les commerces alimentaires. "Avec le ministre du Travail, Michel Sapin, nous avons évoqué la complexité de la législation issue de la loi Mallié de 2009. Nous avons hérité d'un 'mille-feuille réglementaire' qu'il faut absolument clarifier mais sans polémique", a fait valoir la ministre déléguée au Commerce et à l'Artisanat, Sylvia Pinel, dans les colonnes du 'Journal du Dimanche'.