MeilleursAgents pronostique une baisse de prix progressive en région parisienne

  • A
  • A
MeilleursAgents pronostique une baisse de prix progressive en région parisienne
Partagez sur :

C'est ce que constate le réseau d'agents immobiliers MeilleursAgents.com dans son dernier baromètre...

Dans son dernier baromètre publié ce lundi, le réseau d'agents immobiliers MeilleursAgents.com a constaté une très légère baisse des prix en fin d'année dans l'immobilier ancien parisien avec -0,4% en novembre et -0,3% en décembre. Sur la base des promesses de vente de son réseau, MeilleursAgents.com a mesuré une hausse de prix finalement limitée à 4,7% sur l'ensemble de l'année 2011. A 7.918 euros en moyenne, avec des prix allant d'un peu moins de 6.000 à plus de 13.000 euros selon les arrondissements, le mètre carré parisien n'aurait perdu que 3,5% par rapport aux records d'environ 8.200 euros mesurés l'été dernier par MeilleursAgents. Cette hausse limitée s'ajoute toutefois à l'envolée de 20% observée en 2010. "Dans un contexte économique très chahuté, 2011 marque la fin de l'explosion des prix. La hausse continue enregistrée depuis 2009 s'est doucement arrêtée en juin 2011", commente Sébastien de Lafond, Président et fondateur de MeilleursAgents.com. Pour remettre cette évolution des prix dans son contexte, il rappelle que les prix n'ont commencé à baisser progressivement qu'au cours du second semestre 2011. Il faut en effet se rappeler qu'à Paris, les prix ont augmenté de 19% entre juin 2009 et juin 2010 puis de 20% de juin 2010 à juin 2011 avant de baisser de -2,8% sur les six derniers mois de l'année 2011. Dans les départements de proche et de grande banlieue, la même tendance se remarque, avec au final une hausse de 4,4% dans les Hauts-de-Seine en 2011, de 6,4% dans le Val de Marne ou de 4,3% en grande couronne. L'atterrissage des prix serait néanmoins plus prononcé en Seine-Saint-Denis avec une stabilité en 2011. La fin du PTZ+ dans l'ancien et le resserrement du crédit réduisant fortement le nombre d'acheteurs solvables, MeilleursAgents.com estime que 2012 devrait voir se poursuivre la tendance de 2011 avec une réduction importante des volumes de transactions (-10 à -20%), en particulier dans les zones les moins dynamiques. Le réseau immobilier pronostique une baisse de prix de -5 à -10% selon les zones et les types de biens, avec des délais de commercialisation fortement rallongés. Ce rééquilibrage des forces entre acheteurs et vendeurs permettrait au marché de s'assainir et de gommer certains excès des deux dernières années. "S'il y a en effet moins d'acheteurs solvables sur le marché, ils restent cependant nombreux et sont très attirés par la pierre comme valeur d'investissement ou résidence principale", rappelle MeilleursAgents.