Mauvaise nouvelle pour l'emploi des cadres

  • A
  • A
Mauvaise nouvelle pour l'emploi des cadres
Partagez sur :

C'est une première depuis 2009, note l'Apec dans son dernier baromètre...

Les intentions d'embauche de cadres des entreprises sont en baisse au deuxième trimestre... une première depuis 2009, note l'Apec dans son dernier baromètre trimestriel, ce qui traduit "une grande prudence" et un "certain pessimisme". Ainsi, une entreprise sur deux seulement prévoit de "recruter au moins un cadre au deuxième trimestre 2012, soit trois points de moins que l'an passé à la même période". L'association pour l'emploi des cadres note qu'il s'agit donc de la prévision la plus pessimiste depuis six trimestres... Au facteur inquiétant : seules 65 % des entreprises qui prévoient de recruter au deuxième trimestre 2012 déclarent en être "certaines" contre 35 % qui pensent "sans doute" recruter... La présidente de l'Apec, Marie-Françoise Leflon, estime que "le fléchissement observé est également lié au manque de visibilité sur la croissance à venir en France. Toutefois, il est encore trop tôt pour dire si cette baisse va se poursuivre, les recruteurs interrogés étant confiants sur l'amélioration de la situation de leur entreprise dans les prochains mois". Par secteur, l'Apec note que "les perspectives de recrutements de cadres dans l'industrie sont orientées nettement à la baisse" (-6 points au deuxième trimestre), et dans le conseil et services aux entreprises (-7 points). C'est mieux pour la banque et l'assurance (+ 4 points). L'Apec nuance toutefois ses observations, en mettant l'accent sur l'embellie du moral des recruteurs, puisque "24 % d'entre eux jugent que la situation économique de leur entreprise va plutôt s'améliorer dans les prochains mois, soit deux fois plus que la proportion qui juge qu'elle va se dégrader (11 %)"...