Matignon dément le départ de Guillaume Pepy pour EDF

  • A
  • A
Matignon dément le départ de Guillaume Pepy pour EDF
Partagez sur :

Le PDG de la SNCF serait pressenti pour succéder à Henri Proglio. "Une fausse rumeur" pour Matignon...

"Une fausse rumeur"... Voilà comment Matignon dément ce vendredi les informations du 'Parisien', qui affirme dans ses colonnes que l'actuel patron de la SNCF, Guillaume Pepy, serait pressenti pour succéder à Henri Proglio à la tête d'EDF. "L'information est sans fondement", répondent les services du Premier ministre interrogés par l'agence Reuters. Thales en lot de consolation ? Proche de Nicolas Sarkozy, l'ancien patron de Veolia n'est pas en odeur de sainteté auprès du nouveau gouvernement. Le plafonnement du salaire des dirigeants d'entreprises publiques pose également un problème à Henri Proglio puisque "avec un salaire annuel de 1,3 million d'euro divisé par trois, il n'aurait même pas de quoi payer ses impôts l'année prochaine", écrit 'Le Parisien', affirmant que la présidence de Thales pourrait lui échoir en "lot de consolation". De son côté, Guillaume Pepy a été directeur de cabinet de Martine Aubry, la première secrétaire du Parti socialiste, lorsque celle-ci était ministre du Travail.