Markit Economics anticipe "un fort recul" du PIB de la France au quatrième trimestre

  • A
  • A
Markit Economics anticipe "un fort recul" du PIB de la France au quatrième trimestre
Partagez sur :

Même si l'indice PMI s'est légèrement redressé...

L'Hexagone devrait connaître au quatrième trimestre, la plus forte contraction de son économie depuis la crise financière de 2008, estime Markit Economics dans sa note de conjoncture publiée ce vendredi. La Banque de France, qui a mis a jour ses perspectives cette semaine, a confirmé sa première estimation d'un recul du PIB de 0,1% sur la période octobre-décembre. Recul de l'activité pour le 10ème mois consécutif Malgré une légère amélioration de l'indice PMI Markit flash composite, qui s'est établi à 45 en décembre après 44.6 en novembre, l'activité en France se replie pour le dixième mois consécutif. "En plus de l'atonie actuelle de la demande, les dernières données de l'enquête mettent en lumière un indéniable manque de confiance parmi les entreprises (...) n'offrant ainsi que peu de raisons de motifs d'optimisme quant à l'évolution prochaine de la conjoncture", analyse l'économiste Jack Kennedy. Ralentissement de la contraction en zone euro En zone euro, l'indice flash composite se redresse légèrement pour le deuxième mois consécutif, s'établissant à 47.3 sur un plus haut de neuf mois. "L'enquête continue néanmoins de signaler une forte détérioration de la conjoncture dans le secteur privé de l'Eurozone", tempère toutefois Markit.