Marionnaud : bras de fer en vue pour ouvrir jusque minuit sur les Champs Elysées

  • A
  • A
Marionnaud : bras de fer en vue pour ouvrir jusque minuit sur les Champs Elysées
Partagez sur :

Le collectif Clic-P veut l'en empêcher...

Marionnaud va devoir jouer des coudes pour ouvrir son établissement jusqu'à minuit sur les Champs Elysées... Après plusieurs mois de travaux de rénovation, l'enseigne de distribution de cosmétiques a en effet annoncé son intention de conserver ses habitudes, alors qu'entre-temps Sephora a été contraint de fermer sa boutique à 21 heures. Mais le collectif Clic-P ne l'entend pas de cette oreille... Offensive de l'intersyndicale du commerce "Nous écrirons à l'entreprise en lui demandant de respecter la loi. S'ils ne la respectent pas, nous les poursuivrons", a déclaré auprès de l'agence Reuters, Eric Scherrer, l'un des dirigeants du Comité de liaison intersyndicale du commerce de Paris. Sur décision de justice, le Clic-P est déjà parvenu à contraindre Sephora à fermer à 21 heures au lieu de minuit. Au moment du rendu de cette décision, le collectif avait savoir qu'il allait demander à l'ensemble des enseignes - essentiellement parisiennes - ouvrant le dimanche ou après 21h de se conformer à la législation, faute de quoi il s'est dit prêt à de nouvelles actions en justice. Marionnaud pourrait donc en faire les frais... "Nécessité" "A un moment donné, je crois que sur les Champs-Elysées il y a une vraie nécessité d'ouvrir que ce soit pour nous ou pour les concurrents. C'est une vitrine pour la France", a rétorqué sur RTL le codirecteur général de Marionnaud France, William Koeberlé. Il a précisé qu'un accord prévoyait une majoration de salaire ainsi que le retour en taxi pour les salariés travaillant tardivement. Cet exemple est une énième illustration du problème que pose l'ouverture en soirée et le dimanche de certains magasins. Le gouvernement a donc décidé de confier à Jean-Paul Bailly, ancien patron de La Poste une mission pour "clarifier le cadre juridique". Il est attendu à la fin du mois.