Mario Draghi estime que le pire est passé pour la zone euro

  • A
  • A
Mario Draghi estime que le pire est passé pour la zone euro
Partagez sur :

Le président de la BCE estime que plusieurs données importantes de la zone euro "sont meilleures que, par exemple, celles des Etats-Unis"...

"Le pire est passé pour la zone euro", selon Mario Draghi, même si le président de la banque centrale européenne estime qu'il y a "encore des risques". Il fait part de son optimisme dans un entretien accordé au quotidien allemand 'Bild', estimant qu'il n'y a pas de menaces inflationnistes liées aux deux opérations de refinancement à long terme menées ces derniers mois par la BCE. Cette dernière a injecté avec ces deux opérations plus de mille milliards dans le système financier. "La situation est en voie de stabilisation. Les plus importantes données de la zone euro - inflation, balance des comptes courants et, surtout, déficits budgétaires - sont meilleures que, par exemple, celles des Etats-Unis", a confié Mario Draghi au journal. "La confiance des investisseurs revient et la BCE n'a pas eu à racheter des obligations d'Etat depuis des semaines. La balle est dans le camp des gouvernements."