Mariano Rajoy, élu nouveau chef du gouvernement espagnol dans un contexte difficile

  • A
  • A
Mariano Rajoy, élu nouveau chef du gouvernement espagnol dans un contexte difficile
Partagez sur :

De nouvelles mesures d'austérité attendent le peuple espagnol...

Une page se tourne en Espagne... Mariano Rajoy, membre du Parti Populaire a été élu mardi Premier ministre par les députés, à la majorité absolue. Une élection sans surprise, le PP étant devenu majoritaire après avoir remporté haut la main les élections législatives en novembre dernier. Le nouveau chef du gouvernement aura du pain sur la planche dans un pays où la croissance est atone et le taux de chômage dépasse les 21%, le plus élevé de l'Union européenne. Madrid s'était fixé pour objectif de ramener son déficit à 6% du PIB cette année contre 9,3% en 2010. Un objectif qui semble toutefois difficile à atteindre, l'économie ibérique étant attendue en récession au quatrième trimestre. Hier, Mariano Rajoy a annoncé la couleur lors de son discours d'investiture. Un nouveau budget d'austérité est programmé: il prévoit notamment le gel des embauches dans le public ainsi que des mesures fiscales immédiates en faveur des entreprises pour stimuler l'emploi et la demande. Le nouveau gouvernement de droite veut également faire voter une loi de stabilité budgétaire début 2012. Des annonces qui semblent déjà avoir rassuré les marchés avec une nouvelle émission obligataire réussie. Le Trésor espagnol a en effet levé mardi 5,640 milliards d'euros de bons à 3 et 6 mois à des taux en net repli par rapport à la dernière émission similaire réalisée le 22 novembre. Le rendement des bons à 3 mois est ainsi ressorti à 1,735% contre 5,110% le 22 novembre dernier tandis que le taux des bons à 6 mois a atteint 2,435% contre 5,227% il y a un mois.