Marchés : les Bourses asiatiques terminent 2012 en queue de poisson...

  • A
  • A
Marchés : les Bourses asiatiques terminent 2012 en queue de poisson...
Partagez sur :

Certains ont déjà fermé leurs portes comme au Japon, en Indonésie, en Thaïlande, au Vietnam, ou aux Philippines...

L'année se termine par une séance escamotée ce lundi sur les marchés asiatiques, dont certains ont déjà fermé leurs portes comme au Japon, en Indonésie, en Thaïlande, au Vietnam, ou aux Philippines... Avec une progression de près de 13% de l'indice MSCI Asie Pacifique depuis le 1er janvier 2012, le bilan est malgré tout largement positif. A Tokyo, le Nikkei avait terminé l'exercice vendredi sur un rebond de 23% en 2012, retrouvant ses niveaux d'avant le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, soutenu ces dernières semaines par une forte baisse du Yen. De son côté, la Bourse de Hong Kong reperd 0,2% ce matin, mais reprend près de 23% depuis le 1er janvier, tandis que le Shanghai Composite s'adjuge 1,3%, soit 2,5% sur 2012. Taiwan comme Séoul ont progressé respectivement de 8,8% et 9,4% sur 2012. Enfin, Sydney redonne 0,4% mais conserve un gain de près de 15% sur l'année, Singapour glisse de 0,7% (+20% sur l'année). Menace du "mur budgétaire" L'espoir de nouvelles mesures de stimulation monétaire et économique au Japon et les négociations de la dernière chance aux Etats-Unis pour éviter le "mur budgétaire" constituent les catalyseurs du moment, même s'il ne reste plus que quelques heures pour trouver une solution outre-Atlantique... Rappelons que si les négociations aboutissent, les deux chambres devront se prononcer avant ce soir minuit. A l'inverse, en cas d'échec des tractations, 600 milliards de dollars de coupes budgétaires et de hausses d'impôt entreront automatiquement en vigueur au 1er janvier. Au Japon, la publication d'une baisse des prix à la consommation de 0,1% en novembre sur un an (leur 6ème baisse en 7 mois) n'a fait que renforcer vendredi les anticipations d'injections massives de liquidités dans le système monétaire japonais dans les prochaines semaines sous l'impulsion du nouveau gouvernement de Shinzo Abe. En conséquence, le Yen a poursuivi sa baisse ces dernières séances, retombant au plus bas depuis 28 mois face au Dollar, dans la zone des 86 Yens/$.