Malgré la crise, les "e-commerçants" gardent le moral

  • A
  • A
Malgré la crise, les "e-commerçants" gardent le moral
Partagez sur :

85% des dirigeants pensent que le marché va poursuivre sa croissance...

Le moral des e-commerçants est plutôt bon, à en croire la deuxième étude annuelle de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) et du magazine LSA. La crise économique ne semble pas trop les affecter, puisque 62% d'entre eux se déclarent aussi ou plus optimistes qu'en 2012. "Ils sont même trois sur quatre à afficher un optimisme comparable ou supérieur à celui de l'an dernier chez les sites pure-players", expliquent les auteurs de cette enquête. Ils sont 85% à croire que le marché du e-commerce va poursuivre sa croissance. Concernant leurs entreprises, 74% des dirigeants prévoient pour 2013 une augmentation de leur chiffre d'affaires par rapport à l'an dernier et même une amélioration de leur performance financière (52%) ou une stabilité (34%). Conséquence : près de la moitié envisagent d'investir davantage que l'an dernier, et 34% au moins autant. 45% des dirigeants prêts à recruter Côté investissements justement, le marketing et la publicité devraient être privilégiés, comme l'année dernière, puisque 58% des dirigeants évoquent ces postes, devant l'informatique (47%). "Viennent ensuite la diversification de l'offre (38%), la logistique (30%) et l'international (25%)", détaillent les auteurs de l'enquête. De quoi profiter à l'emploi ? "Les perspectives de recrutement demeurent élevées : 45% des répondants sont décidés à recruter autant que l'an dernier et 23% envisagent d'embaucher encore davantage. Au total, ce sont 68% des sondés qui comptent recruter autant ou davantage qu'en 2012", estime la Fevad.