Madrid propose une "règle d'or" sur sa dette

  • A
  • A
Madrid propose une "règle d'or" sur sa dette
Partagez sur :

La constitution pourrait être révisée d'ici novembre pour y inclure un plafond d'endettement garantissant la stabilité budgétaire du pays...

L'Espagne pourrait inscrire très bientôt sa propre "règle d'or" dans sa constitution... Le gouvernement socialiste a proposé d'adopter des modifications constitutionnelles avant les élections législatives du 20 novembre, pour inclure un plafond d'endettement garantissant la stabilité budgétaire du pays. Un changement qui semble réalisable, puisque le chef de l'opposition, Mariano Rajoy, a indiqué que le Parti populaire soutiendrait tout changement dans la Constitution allant vers une limitation des dépenses... "Le sens de cette initiative est en accord avec d'autres que nous avons annoncées: elle sous-entend l'engagement vers une consolidation définitive de l'Union économique et monétaire et représente un pas vers une confiance renforcée dans la stabilité à moyen et long terme de l'économie espagnole", a déclaré devant le parlement Jose Luis Zapatero. Son gouvernement a annoncé en fin de semaine dernière un nouveau tour de vis budgétaire, incluant 5 milliards d'euros d'économies, pour retrouver notamment la confiances des marchés et prouver qu'il peut lui même gérer sa lourde dette. Madrid vise un déficit à 6% du PIB cette année, après l'avoir ramené à 9,2% du PIB en 2010 contre 11,1% en 2009.