Luc Chatel ne soutient pas la candidature européenne de P.Moscovici

  • A
  • A
Luc Chatel ne soutient pas la candidature européenne de P.Moscovici
Partagez sur :

François Hollande a présenté officiellement la candidature de son ancien ministre des Finances pour intégrer le futur exécutif européen.

Le secrétaire général par intérim de l'UMP, Luc Chatel ne voit pas vraiment d'un bon oeil la candidature de Pierre Moscovici à un poste économique, au sein de la prochaine Commission européenne. "Ce choix me désarme", a-t-il estimé ce mercredi matin sur i-Télé. "Le président de la République préfère recaser le ministre de l'Economie qui a échoué et qu'il a lui-même voulu sanctionner. Comment voulez-vous être crédible au niveau européen", s'est-il interrogé. "Postuler pour les Affaires étrangères" Compte tenu de son rayonnement international, la Fraude aurait d�" revendiquer "le poste de haut représentant aux Affaires étrangères", a fait valoir Luc Chatel. "Nous avions des femmes de talent pour occuper ce poste", a-t-il estimé, citant Christine Lagarde ou encore Elisabeth Guigou. Cette dernière avait fait part de son intérêt pour ce portefeuille et de récentes rumeurs de presse avaient même laissé entendre que sa candidature aurait une chance de passer. Candidature officielle de P. Moscovici Fin juillet, François Hollande a cependant tranché officiellement la question, dans une lettre adressée au nouveau président de la Commission, Jean-Claude Juncker, et dont Reuters avait obtenu copie. "Je vous confirme que la France désigne M. Pierre Moscovici au titre des personnalités que le Conseil (européen), en accord avec vous-même, est appelé à proposer comme membres de la Commission européenne", écrivait-il, sans toutefois préciser le portefeuille. Le nouvel exécutif, qui sera composé par Jean-Claude Junker en concertation avec les Etats membres doit entrer en fonction au 1er novembre.