Loi bancaire : être à découvert ne pourra pas coûter plus de 80 euros par mois

  • A
  • A
Loi bancaire : être à découvert ne pourra pas coûter plus de 80 euros par mois
Partagez sur :

Le gouvernement veut protéger les clients dont les comptes plongent régulièrement dans le rouge...

La loi bancaire sera adoptée définitivement jeudi... Avec ce texte, le gouvernement veut protéger les Français à découvert, qui doivent encore payer des commissions alors que leurs comptes sont déjà dans le rouge. Selon les informations du 'Parisien', un plafond a été fixé par les parlementaires, et la somme prélevée en cas de découvert ou d'émission d'un chèque sans provision sera limitée à 8 euros par opération, dans la limite de 80 euros par mois. Pour les ménages les plus modestes, la commission d'intervention ne pourra pas dépasser les 4 euros, et 20 euros par mois. Jusqu'à 459 euros par mois Les Français se retrouvent régulièrement à découvert : selon une étude du comparateur de frais en ligne Panorabanques.com, 65% des sondés déclarent être dans le rouge au moins une fois par an. Et ce désagrément leur co�"te cher. D'après le dernier observatoire des tarifs des banques réalisé par la Banque de France, le tarif moyen était en moyenne de 8,23 euros en 2012, avec un pic à 12 euros pour certains établissements. Mais à la fin du mois, la note peut s'élever en moyenne, avec les plafonds déjà en vigueur à 163 euros, et même à 459 euros pour la banque la plus chère. Fins de mois difficiles "Le projet initial du gouvernement ne concernait que les publics fragiles", explique une source proche du dossier, citée par 'Le Parisien', qui précise que les parlementaires ont voulu étendre le principe à tous pour "prendre en compte les classes moyennes qui jonglent souvent avec des fins de mois difficiles à boucler".