Logiciels : Adobe s'offre la française Neolane pour 600 millions de dollars

  • A
  • A
Logiciels : Adobe s'offre la française Neolane pour 600 millions de dollars
Partagez sur :

L'agence marketing digitale française deviendra la sixième composante de l'offre dématérialisée de l'éditeur...

L'éditeur américain Adobe a jeté son dévolu sur l'agence marketing digitale française Neolane, qu'il va racheter pour 600 millions de dollars en numéraire (environ 460 millions d'euros). Elle deviendra la sixième composante de l'offre dématérialisée du groupe, "Adobe Marketing Cloud". Neolane dispose d'une plateforme qui permet d'optimiser la gestion des campagnes marketing multicanaux, via l'email, internet, les réseaux sociaux, les centres d'appels, le mobile, le courrier et les points de vente. "Nous étendons aujourd'hui notre expertise de l'univers du digital marketing avec l'arrivée de Neolane. Depuis la création d'une campagne jusqu'à son déploiement, son exécution et son optimisation, les technologies Adobe permet de gérer l'intégralité du dispositif marketing", s'est réjoui le responsable du pôle marketing du groupe américain, Brad Bencher. Transaction prévue dès juillet Adobe, qui en est à sa sixième opération dans le domaine depuis 2009, avec les intégrations d'Omniture, Day Software, Demdex, Autitude et Efficient Frontier, espère boucler la transaction dès juillet. Elle ne devrait pas avoir d'impact notable sur les comptes 2013. Adobe ne peut pas encore estimer la contribution de Neolane à ses comptes, "en raison de l'absence, pour l'instant, de certains co�"ts liés à l'opération et à l'allocation du prix d'acquisition. Stéphane Dehoche, le président du directoire, continuera à gérer ses équipes au sein du pôle "Digital Marketing" de l'américain. Neolane a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 44 millions d'euros, en croissance de 40%, pour un effectif de l'ordre de 300 personnes, tout en étant bénéficiaire mais sans préciser ses marges. Elle revendique plus de 400 entreprises clients, dont 47 issues du classement "Fortune 500" des plus grandes sociétés mondiales.