Logement : l'Etat va généraliser sa caution locative aux étudiants !

  • A
  • A
Logement : l'Etat va généraliser sa caution locative aux étudiants !
Partagez sur :

L'accès des étudiants au logement va être facilité.

Le gouvernement vient de prendre une mesure énergique pour améliorer les conditions de logement des étudiants ! Ainsi, l'Etat apportera sa caution locative à tous les étudiants sans garants, ce qui devrait rassurer les propriétaires bailleurs. Geneviève Fioraso, la secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur, a annoncé officiellement cette mesure ce matin dans des entretiens au 'Parisien' et à l'agence 'AFP'. Rétablir l'ascenseur social Le dispositif de caution locative étudiante, appelée la "CLé", est maintenant "généralisée à tous les étudiants qui n'ont pas de garants, quels que soient leurs revenus, leur situation familiale, leur nationalité",  a précisé Mme Fioraso. Cette "CLé" permettra aux jeunes de moins de 28 ans de bénéficier d'une garantie de l'Etat et d'être dispensés du paiement de la caution. En cas d'impayés, le propriétaire a la garantie d'être dédommagé par un Fonds de garantie. Mme Fioraso précisera ses mesures cet après-midi à 15H30, lors de l'inauguration du Forum du logement étudiant, au Crous de Paris. On sait d'ores et déjà que le dispositif bénéficiera aussi bien aux étudiants français qu'étrangers, qui sont une de ses cibles prioritaires. En contrepartie de la garantie de l'Etat, les étudiants bénéficiaires devront verser une cotisation équivalente à 1,5% du loyer. Avec cette réforme, le gouvernement souhaite "rétablir l'ascenseur social dans notre pays et accueillir, dans de bonnes conditions, les étudiants étrangers", a précisé la secrétaire d'Etat. Un financement de 700.000 euros par l'Etat et les régions Le système CLé existe déjà depuis 2006 en Aquitaine puis il a été expérimenté en 2013-2014 dans quatre régions (Ile-de-France, Nord-Pas de Calais, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur). Il est donc désormais généralisé, avec quelques garde-fous cependant : les loyers mensuels pratiqués doivent être inférieurs à 500 euros pour une personne seule en province, 600 euros en Ile-de-France et 700 euros à Paris". Pour les couples, ces plafonds seront majorés de 60%". Côté financement, la "CLé" bénéficiera d'une enveloppe de 600.000 euros de l'Etat et la Caisse des dépôts, tandis que les régions partenaires investiront 100.000 euros.