Location : les frais d'agences bientôt réduits de moitié dans les zones très tendues ?

  • A
  • A
Location : les frais d'agences bientôt réduits de moitié dans les zones très tendues ?
Partagez sur :

La loi Alur prévoit de plafonner les honoraires d'agences.

Alors que la loi Duflot pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) a récemment été adoptée par le Parlement, Europe 1 a fait ses calculs et estime que ce nouveau texte devrait permettre aux locataires de faire une économie allant de 10% à 50%, au moment de la signature du bail. Pour mémoire, la loi prévoit d'encadrer le prix des loyers en zones tendues mais aussi de plafonner les honoraires des agences, le but étant de les réduire par deux. Si le principe est inscrit dans le texte, leur montant doit être fixé par décret au cours du premier semestre. Actuellement, les frais d'agences sont liés au montant du loyer (généralement l'équivalent d'un mois). Le site service-public.fr rappelle par ailleurs que les frais peuvent être fixés forfaitairement ou en pourcentage du loyer annuel hors charges. Des frais réduits de moitié à Paris La semaine dernière 'Capital.fr' croyait savoir que les frais des agences seraient limités à 12 euros le mètre carré à Paris et dans les zones très tendues et à 10 euros dans les autres villes de plus de 50.000 habitants, qui manquent de logements. Pour les villes où la situation est moins critique, le mètre carré serait facturé 8 euros. Conséquence : "un 70 m2 à louer dans Paris pour 1.590 euros mensuels co�"te actuellement en frais d'agence 1.660 euros. Avec le plafonnement, la note passera à 840 euros", soit une économie de 50%, écrit le site internet d'Europe 1 qui reprend les données citées par 'Capital'. Le ministère du Logement ne les a toutefois pas confirmé.