Lingerie : Dim et Wonderbra passent sous pavillon américain

  • A
  • A
Lingerie : Dim et Wonderbra passent sous pavillon américain
Partagez sur :

HanesBrands rachète DB Apparel pour former un groupe de 6 Mds$ de chiffre d'affaires.

Un nouveau géant de la lingerie va voir le jour. La société européenne de sous-vêtements DB Apparel, qui exploite notamment les marques Dim, Playtex et Wonderbra en Europe, va être rachetée par l'américain HanesBrands pour 400 millions d'euros. Tout comme HanesBrands, DB Apparel est une ancienne filiale du groupe Sara Lee, aujourd'hui disparu. DB était contrôlé depuis 2006 par le fonds d'investissement Sun European Capital, qui avait acquis le groupe pour 270 ME et a procédé avec succès à sa restructuration. Le nouvel ensemble constituera l'un des premiers groupes mondiaux de lingerie avec 6 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 59.000 collaborateurs. A lui seul, DB Apparel emploie 7.000 personnes et réalise environ 880 millions de dollars de chiffre d'affaires avec sept sites de production dans le monde, dont l'usine française de DIM à Autun, le plus important site du groupe. A l'issue de l'opération, les portefeuilles de marques des deux groupes conserveront leurs territoires de prédilection. Il n'est donc pas envisagé pour l'instant, de déployer une marque comme DIM aux Etats-Unis. Selon un porte-parole de HanesBrands, cité par 'Les Echos' du jour,  les deux sociétés n'ont aucun doublon dans leurs activités, mais elles bénéficieront ensemble d'économies d'échelle. Sur le plan de l'emploi, le porte-parole a ajouté qu'"à ce stade, nous n'avons aucune raison d'envisager un plan de restructuration" qui passerait par des suppressions de postes.