Les ventes de musique en ligne se replient début 2013, une première !

  • A
  • A
Les ventes de musique en ligne se replient début 2013, une première !
Partagez sur :

Le numérique est censé porter le marché de la musique enregistrée...

Pour la première fois, les ventes de musique en ligne - téléchargement et streaming - ont reculé au premier trimestre 2013, de -5,7% à 30,9 millions d'euros par rapport aux trois premiers mois 2012, d'après les chiffres du syndicat national de l'édition phonographique. Pertes de revenus liées à l'évènementiel Le SNEP explique ce repli par deux phénomènes : "une opération spéciale réalisée en 2012 par une major et non renouvelée en 2013, mais aussi "l'arrêt des paiements en provenance de YouTube qui, à la suite de la signature d'un accord avec la SACEM, reprendront au second trimestre 2013". En outre, ces deux éléments ont amputé la quasi totalité des revenus de musique en ligne. Sans cela, ils auraient affiché une quasi-stabilité, avec un repli limité à 100.000 euros. Pour autant, le SNEP note que la situation est préoccupante dans la mesure où le numérique est censé être le vecteur de croissance du marché de la musique. Or, "les revenus du streaming audio par abonnement peinent à décoller (+2% au 1er trimestre)" et "le chiffre d'affaires des plateformes de téléchargement évolue faiblement"...