Les ventes d'armes ont reculé de 5% en 2011

  • A
  • A
Les ventes d'armes ont reculé de 5% en 2011
Partagez sur :

En partie en raison des politiques d'austérité...

Les ventes d'armes mondiales des 100 plus importantes sociétés ont reculé de 5% en 2011, à 410 milliards de dollars, d'après les chiffres publiés lundi par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri). Sur les 10 plus grand groupes d'armement, sept sont américaines. Boeing gagne une place par rapport à 2010 (troisième) alors que le groupe européen EADS se maintient au septième rang. Les français Thalès et Safran se classent respectivement à la 11ème et 15ème places. Plusieurs facteurs d'explication Les politiques d'austérité imposées et les baisses de crédits appliquées aux dépenses militaires, expliquent le recul des ventes. Le Sipri mentionne également les reports de programmes d'achats d'armes en Amérique du Nord et en Europe occidentale. Enfin, "le retrait des troupes en Irak et en Afghanistan, ainsi que l'embargo imposé à la Libye sur le transfert de ventes d'armes, ont également joué un rôle", souligne le centre de recherches.  Recherche de nouveaux relais de croissance Dans un contexte de crise économique, des sociétés telles que BAE Systems ou Cassidian (EADS) cherchent de nouveaux relais de croissance notamment dans le civil, en développant des activités liées à la protection sur internet ou à la formation et le conseil.