Les taux espagnols et italiens flambent après la BCE

  • A
  • A
Les taux espagnols et italiens flambent après la BCE
Partagez sur :

Le gouverneur de la Banque centrale n'a pas su rassurer....

Les annonces décevantes du gouverneur de la Banque centrale européenne, Mario Draghi ont fait flamber le taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne, qui est repassé au dessus des 7% - à 7,08% - seuil qui avait poussé des pays comme le Portugal, l'Irlande et la Grèce à solliciter une aide de l'Union Européenne. Les taux italiens à 10 ans sont également remontés au dessus des 6%. Des propos encourageants la semaine dernière En début de semaine, les taux s'étaient pourtant détendus - autour de 6,5% lundi pour l'Espagne et de 5,9% pour l'Italie - Mario Draghi et le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Junker, ayant répété à l'envie que la BCE ferait tout pour empêcher la poursuite de la hausse des taux d'intérêt espagnols. Pas de mesures concrètes mais une attitude offensive Lors de sa conférence de presse, le gouverneur de la BCE a laissé la porte ouverte pour un programme de rachat de dette souveraine, sans donner plus de précision. Les investisseurs s'attendaient à des mesures concrètes.