Les stagiaires seront bien payés un peu plus

  • A
  • A
Les stagiaires seront bien payés un peu plus
Partagez sur :

La gratification va passer de 436 à 523 euros.

Les députés et sénateurs ont trouvé un terrain d'entente sur la rémunération des stagiaires. La commission mixte paritaire chargée d'étudier le texte a décidé de porter cette gratification de 12,5% à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale. Autrement dit, les stagiaires pourront toucher chaque mois 523,26 euros au lieu de 436,05 euros. Pour mémoire, cette disposition n'avait initialement pas été prévue par les députés. Elle avait été intégrée à la proposition de loi sur les stages lors de son passage au Sénat. Attention toutefois, il ne faut rien attendre dans l'immédiat. Ce compromis doit encore être validé par les deux chambres. L'augmentation effective interviendra d'ici à septembre 2015. Elle ne concernera en outre pas tous les stages. Seuls les stages d'une durée supérieure à deux mois devront être rémunérés. Mais pour les stages concernés, la rémunération sera alors due à compter du premier jour du stage. D'autres évolutions Le texte prévoit aussi que les stagiaires puissent à l'avenir bénéficier de prestations alignées sur celles des salariés de l'entreprise : accès au restaurant d'entreprise, titres-restaurants, remboursement des frais de transport. Enfin parmi les autres changements importants, les sommes reçues dans le cadre d'un stage seront désormais exonérées d'impôt sur le revenu, du moins si elles ne dépassent pas le montant annuel du Smic. Rappelons qu'actuellement, les sommes touchées lors d'un stage peuvent rester en dehors du champ de l'impôt uniquement si trois conditions sont respectées : le stage doit être obligatoire, faire partie du programme d'études et ne pas dépasser trois mois.