Les salariés de VirginMegastore ont manifesté à Paris

  • A
  • A
Les salariés de VirginMegastore ont manifesté à Paris
Partagez sur :

La ministre de la Culture Aurélie Flippetti estime que VirginMegastore avance vers un redressement judiciaire...

Les salariés de VirginMegastore se sont mobilisés ce mercredi, alors que leur groupe de distribution de produits culturels dépose le bilan. Plusieurs rassemblements étaient prévus, notamment à Lyon. Réunis devant le mythique magasin des Champs-Elysées, dont le loyer n'a pas été payé depuis trois mois, une centaine d'entre eux ont interpellé le fonds d'investissement Butler Capital, qui a pris le contrôle du groupe en 2008. Ils lui demandent d'assurer le volet social d'un éventuel plan de licenciement et une mobilisation pour la recherche d'un repreneur. "Butler veut se débarrasser de nous de manière malpropre" a déclaré Frédéric Lebissonnais, élu CGT, interrogé par l'agence Reuters. "Pendant cinq ans, il a emmené l'entreprise vers la chute, il n'a pas investi pour faire le Virgin 2.0 que nous appelions de tous de nos voeux. Nous l'avons sollicité de nombreuses fois. Rien n'a été repris." Pas de nationalisation La ministre de la Culture Aurélie Flippetti estime que VirginMegastore avance vers un redressement judiciaire qui donnera un délai au gouvernement pour trouver un éventuel repreneur et suivre au cas par cas la situation de chaque magasin et des employés. Interrogée sur iTélé ce mercredi, elle a écarté l'hypothèse d'une nationalisation temporaire, comme celle qui avait été envisagée pour le site sidérurgique de Florange, soulignant qu'il s'agissait cette fois de "produits culturels". La ministre a par ailleurs dénoncé la "concurrence déloyale" de distributeurs en ligne comme Amazon qui ne sont pas soumis "à la même fiscalité que les entreprises localisées physiquement en France".