Les salariés de Spanghero vont déposer une deuxième offre de reprise

  • A
  • A
Les salariés de Spanghero vont déposer une deuxième offre de reprise
Partagez sur :

La société a été placée en redressement judiciaire, suite à son implication dans le scandale de la viande de cheval...

En mauvaise posture depuis qu'elle a été désignée, à la mi-février, comme principale responsable du scandale européen de la viande de cheval, l'entreprise Spanghero qui emploie près de 300 personnes pourrait voir le bout du tunnel... Alors que la société a été placée en redressement judiciaire avec maintien de l'activité pendant trois mois, les salariés ont déposé une deuxième offre de reprise a déclaré jeudi, le ministre de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot au micro de BFM Business. Une offre améliorée "Je confirme que l'offre des salariés, qui avait déjà été annoncée, sera demain améliorée grâce à l'appui de deux entreprises de la filière alimentaire, les entreprises Delpeyrat et Deveille", a-t-il déclaré. Jusqu'ici, les moyens financiers manquaient. La première proposition a été déposée par l'ancien propriétaire, Laurent Spanghero. Quel que soit le choix du tribunal de Commerce de Carcassonne, attendu le 2 juillet prochain, "un minimum de 100 emplois" devrait être sauvé, a estimé Guillaume Garot.