Les salariés de Seafrance devront patienter jusqu'au 9 janvier

  • A
  • A
Les salariés de Seafrance devront patienter jusqu'au 9 janvier
Partagez sur :

Le tribunal de commerce de Paris a reporté à cette date l'examen du projet de reprise de la compagnie de ferries...

L'attente va durer au mois jusqu'à lundi prochain, le 9 janvier, pour les salariés de SeaFrance. Le tribunal de commerce de Paris a reporté à cette date l'examen du projet de reprise de la compagnie de ferries. Le projet ambitionne d'en faire une société coopérative et participative (Scop) regroupant ses salariés. De source syndicale, le tribunal a justifié sa décision par la nécessité d'apporter plus de précisions sur le montage financier de cette proposition. "C'est une bonne nouvelle, mais le temps est court" a confié à l'agence Reuters Me Fouad Barbouch, qui défend la Scop. Selon lui, le plan détaillé de coopérative des salariés devrait être rendu vendredi soir. Ces derniers n'avaient pas caché leurs doutes face au projet proposé par le gouvernement, qui passe par une liquidation totale. Eux privilégient une cession qui leur permettrait de détenir les navires. Les syndicats réclament une réunion mercredi au ministère des Transports, pour caler les détails du seul projet de reprise. L'Elysée avait déjà organisé une réunion consacrée à ce dossier hier. "Je ne renoncerai jamais, si des gens aiment leur métier, aiment leur entreprise et veulent essayer de la sauver, on doit les aider, je ne sais pas si ça réussira, je ne sais pas si ce sera possible, mais on ne peut pas rester les bras ballants", a réaffirmé ce mardi Nicolas Sarkozy.