Les salariés de Sanofi veulent sauver leurs postes

  • A
  • A
Les salariés de Sanofi veulent sauver leurs postes
Partagez sur :

Plus d'un millier de postes sont menacés par le plan de restructuration de la recherche voulu par le groupe pharmaceutique...

D'après les estimations des syndicats, plus d'un millier de postes sont menacés par le plan de restructuration de la recherche voulu par la direction de Sanofi... Une centaine de salariés du laboratoire pharmaceutique étaient mobilisés ce jeudi pour une journée d'action à Toulouse. Au total, 600 emplois sont concernés sur ce site, mais aussi 200 à Montpellier. Les syndicats ont décidé de s'organiser avant deux rendez-vous importants : des réunions des comités centraux d'entreprise sont prévues le 25 septembre, et un comité de groupe extraordinaire, au cours duquel Sanofi doit chiffrer son projet, doit se tenir le 3 octobre. 1.200 à 1.500 postes en jeu ? "Le ton monte et va continuer de monter. Si les dirigeants ne viennent pas à nous, on ira à eux et on secouera la rue de la Boétie", a déclaré à l'agence Reuters Christian Allègre, un membre de l'intersyndicale de Montpellier, faisant allusion au siège parisien de Sanofi. Au total, d'après les calculs de la CFDT, 1.200 à 2.500 salariés sont menacés par le projet de Sanofi qui emploie quelque 28.000 personnes en France, ce qui représente un quart de ses effectifs mondiaux. Le plan de Sanofi prévoit deux milliards d'économies d'ici à 2015.