Les salariés de PSA manifestent à Paris avant le CCE

  • A
  • A
Les salariés de PSA manifestent à Paris avant le CCE
Partagez sur :

Le constructeur tient ce mercredi un comité central d'entreprise (CCE) au siège parisien du groupe...

PSA a engagé mercredi matin des discussions avec les syndicats sur son plan de suppression de 8.000 postes en France, lors d'un comité central d'entreprise (CCE) à Paris. Plusieurs centaines de salariés de PSA se sont rassemblés devant le siège du groupe, avenue de la Grande Armée, à l'appel des syndicats du site d'Aulnay (CGT-SIA-CFDT-CFTC-Sud), où la production doit s'arrêter d'ici 2014. Ils ont invité à les rejoindre les salariés des autres usines, notamment celle de Rennes et Poissy, où 1.400 et 700 postes sont respectivement menacés. "Ce plan est inacceptable et injustifié. L'attaque de PSA contre l'emploi concerne tous les sites du groupe", a déclaré à l'agence Reuters Jean-Pierre Mercier, délégué CGT. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a rencontré lundi le président du directoire de PSA, Philippe Varin, à qui il a demandé des "engagements forts" pour l'emploi, afin de limiter l'impact du plan de restructuration. Le groupe dans le rouge au premier semestre Ce comité central d'entreprise se tient alors que PSA a annoncé mercredi un nouveau plan d'économies de 1,5 milliard d'euros à l'horizon 2015, après être tombé dans le rouge au premier semestre. Le groupe affiche une perte nette de -819 millions d'euros, après un bénéfice de 806 millions d'euros un an avant. Dans ce contexte, la présentation à la mi-journée par Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, du plan pour soutenir la filière automobile est très attendu. D'après des informations de presse, il serait surtout axé sur une augmentation du bonus pour les voitures électriques et hybrides.