Les salaires des cadres freinés par la crise

  • A
  • A
Les salaires des cadres freinés par la crise
Partagez sur :

Ils n'ont progressé que de 0,5% cette année, après une hausse de 2,4% en 2012...

Plutôt privilégiés ces derniers mois, les salaires des cadres semblent rattrapés par la crise. D'après le 11e baromètre Expectra révélé par 'Le Figaro', leur augmentation s'est limitée pour 2013 à +0,5%,  après une progression de 2,4% en 2012 et de +2,9 % en 2011. "Les plus optimistes se consoleront en rappelant que la situation de 2013 n'a toutefois rien à voir avec les baisses enregistrées en 2009 (-1,6%) et surtout 2010 (-1,9%)", rappelle le quotidien. En baisse chez les RH Cette étude, basée sur le décryptage de 74.000 fiches de paie, montre que les disparités sont fortes, suivant le secteur ou la fonction occupée par les cadres. Ainsi, pour la "comptabilité finance", la hausse globale se limite à +0,6%, après une progression de 4,1% en 2012. La baisse des recrutements au sein des entreprises pèse aussi sur les salaires des fonctions RH ou juridiques. Informatique et télécoms Expectra note dans son Top 10 des plus fortes progressions que les cadres employés dans l'informatique et les télécoms ont connu la meilleure évolution de salaire, en hausse de 6,1%  par exemple chez les ingénieurs sécurité, pour un salaire annuel brut médian à 37.320 euros. Dans le même secteur, les ingénieurs réseau voient leur salaire progresser de 5,6% , et les architectes technique de 5,5%. Dans l'ingénierie et l'industrie, les responsables d'achat enregistrent une hausse de 4,9%.