Les règles de confidentialité de Google toujours dans le viseur des autorités européennes

  • A
  • A
Les règles de confidentialité de Google toujours dans le viseur des autorités européennes
Partagez sur :

Elles préparent une action répressive, la firme de Mountain View n'ayant pas répondu.

Les autorités européennes ont décidé de poursuivre leurs investigations et de préparer une action "répressive" à l'encontre de Google concernant ses règles de confidentialité, annonce ce jeudi, la Commission nationale française de l'informatique et des libertés (CNIL). Pas de réponse En octobre dernier, les autorités ont souligné "les problèmes et manquements posés par les règles de confidentialité de Google au regard de la directive européenne et a formulé des recommandations afin que ce dernier se mette en conformité. A ce jour, Google n'a pas apporté de réponse précise et opérationnelle", regrette la Cnil. Les autorités européennes ont prévu de se réunir prochainement et d'auditionner la firme de Mountain View avant de statuer. Fusion des règles Les autorités européennes reprochent à la firme de Moutain View, la simplification de sa politique de confidentialité et de protection intervenue il y a maintenant un an. Google a fusionné une soixantaine de règles différentes en une seule qui s'applique désormais à la plupart de ses services, dont le site de partage de vidéos YouTube, la messagerie Gmail ou encore son réseau social Google Plus. La Cnil avait alors tiré la sonnette d'alarme, craignant notamment que la firme de Mountain View puisse afficher sur Youtube des publicités liées à l'activité de l'utilisateur sur son téléphone Android (numéro de téléphone, numéros appelants, heure et durée des appels) et à sa localisation. Par ailleurs, Google n'a pas fait mention de la durée de conservation de ces données personnelles.