Les recettes des radars en recul l'an dernier ?

  • A
  • A
Les recettes des radars en recul l'an dernier ?
Partagez sur :

D'après 'Les Echos', les appareils détruits fin 2013 lors des manifestations des "Bonnets Rouges" ont entraîné moins de verbalisations.

Les radars routiers auraient rapporté moins que prévu l'an dernier, d'après 'Les Echos' du jour. La collecte se serait élevée à 579,3 millions d'euros (hors amendes majorées) contre 647 millions attendus et 620 millions d'euros enregistrés l'an dernier. Si l'information du quotidien économique est confirmée, la baisse des recettes constituerait une première depuis 2003, année de l'installation des radars. Moins de verbalisation avec les Bonnets Rouges Deux éléments peuvent expliquer cette situation, selon le journal : l'arrivée d'un nouveau prestataire en mars 2013 pour l'entretien des installations et le mouvement social "des bonnets rouges" qui protestaient contre le projet d'écotaxe et ne s'en sont pas seulement pris aux portiques. Citant le rapport de la Cour des comptes sur le budget 2013, le quotidien économique rappelle ainsi que 130 radars ont été détruits en novembre-décembre 2013. De fait, ces évènements ont entraîné un recul de la verbalisation. Si les éléments de preuves sont encore insuffisants, 'Les Echos' notent que le repli des recettes pourrait aussi s'expliquer par le comportement plus responsable des automobilistes. Depuis l'arrivée des radars, la Sécurité routière a ainsi dénombré 66% de morts en moins à proximité de ces appareils.