Les radars vont apporter plus de recettes que prévu dans les caisses de l'Etat

  • A
  • A
Les radars vont apporter plus de recettes que prévu dans les caisses de l'Etat
Partagez sur :

L'Etat en attend 520 millions d'euros contre 469 millions initialement prévus...

Le montant annuel issu du produit des amendes radars "estimé à la baisse pour 2011, à 435 millions d'euros contre 469 millions prévus pour l'année 2010, sera finalement de 520 millions d'euros et est estimé également à 520 millions d'euros en 2012", souligne un rapport du député UMP Hervé Mariton qui figure dans le projet de loi de finances. L'écart de 85 millions d'euros entre les recettes prévues et celles constatées s'explique avant tout par l'installation de radars aux feux rouges, explique le rapport dans la mesure où "la diminution de la vitesse moyenne - de plus de 90 km/h en 2000 à 79 km/h prévu pour 2011 - (... ) fait diminuer le produit des amendes radars". Et le gouvernement compte bien poursuivre sa politique d'installation de radars. Il devrait mettre en place 211 radars fixes, 50 radars discriminants (contre 77 cette année). Le nombre de radars aux feux rouges passera de 681 à 721 et celui des radars pédagogiques de 1.200 à 3.250. Aux recettes obtenues via les radars s'ajoutent "les amendes forfaitaires de la police de la circulation hors contrôle automatisé et amendes forfaitaires majorées de la police de la circulation". L'Etat table sur un montant de 994 millions d'euros au 31 décembre 2011.