Les projets éoliens offshore du consortium EDF/Alstom, créateurs de 7.500 emplois

  • A
  • A
Les projets éoliens offshore du consortium EDF/Alstom, créateurs de 7.500 emplois
Partagez sur :

Le consortium a remporté trois des cinq contrats attribués dans le cadre de l'appel d'offres...

En partenariat avec Alstom, EDF a remporté trois des cinq champs initialement prévus dans ce premier appel d'offres pour le développement d'éoliennes en mer (Saint-Nazaire, Courseulles-sur-Mer et Fécamp). Ces trois chantiers nécessiteront la création de 7.500 emplois directs et indirects, a rappelé EDF. "Les projets éoliens offshore du Consortium impliquent la construction de quatre usines Alstom, pour fabriquer l'ensemble des composants clés de l'éolienne nouvelle génération Haliade 150, qui seront implantées à Saint-Nazaire et à Cherbourg. 5.000 emplois pérennes et qualifiés seront ainsi créés, dont 1.000 emplois directs", détaille l'entreprise dans un communiqué. Parallèlement "des sites pour la construction des fondations, l'assemblage des éoliennes et l'installation en mer seront implantés par le Consortium, ainsi que des centres d'exploitation-maintenance des parcs. Ce dispositif représente la création d'environ 2.500 emplois", ajoute-t-il. Ces projets, représentent jusqu'à 1.500 mégawatts de nouvelles capacités installées sur les 3.000 mégawatts (MW) prévus par ce premier appel d'offres.