Les professionnels de la restauration sanctionnent la hausse de la TVA

  • A
  • A
Les professionnels de la restauration sanctionnent la hausse de la TVA
Partagez sur :

Ils estiment que les accords passés avec le gouvernement son "caducs", après l'annonce du nouveau plan

Les organisations professionnelles de l'hôtellerie-restauration ont réagi ce lundi au choix du gouvernement de porter le taux réduit de TVA de 5,5% à 7%. Elles écrivent dans un communiqué qu'il est "revenu sur son engagement pris en avril 2011 de ne pas toucher au taux de TVA réduit applicable au secteur de l'hôtellerie restauration". Par conséquent, elles estiment "caduc" le contrat d'avenir conclu avec l'Etat, celui-ci "étant revenu sur sa parole". Les accords portaient à l'époque sur les hausses de salaire, sur de nouvelles embauches, et sur les baisses de prix pour les consommateurs. Les représentants de la profession ont demandé à être reçus par François Fillon dans les prochains jours, pour obtenir l'assurance du Premier ministre que le nouveau dispositif sera "uniforme, équitable et applicable à l'ensemble du secteur de l'alimentation et de l'hébergement". François Fillon a annoncé à la mi-journée un effort supplémentaire de 65 milliards d'euros d'ici 2016, dont 18,6 milliards pour la période 2012-2013, pour permettre à la France de tenir ses objectifs de réduction de déficit, alors que la croissance pour 2012 a été revue en baisse. Parmi les mesures détaillées, une hausse du taux réduit de TVA dans la restauration et le bâtiment notamment. Les postes de première nécessité, comme l'alimentation et l'énergie, ne sont pas concernés.