Les producteurs laitiers réclament une fois encore "le juste prix"

  • A
  • A
Les producteurs laitiers réclament une fois encore "le juste prix"
Partagez sur :

Ils se sont mobilisés ce vendredi pour dénoncer l'attitude de certaines entreprises laitières qui ne respecteraient pas les contrats signés...

Les producteurs de lait ont lancé vendredi une série d'actions en France afin de dénoncer l'attitude de certaines entreprises laitières, dont Lactalis, qui ne respecteraient pas les contrats laitiers. "Le prix du lait 2013 ne se décrète pas, ne se fixe pas, il se calcule", martèle la FNPL, affiliée à la FNSEA dans un communiqué. Pas d'application stricte des contrats, selon les producteurs "Le prix du lait payé aux producteurs de lait sur les 10 premiers mois de 2013 est en dessous de 5 à 10 euros de l'application stricte des clauses de prix des contrats", fait remarquer la Fédération. Or, "dix euros confisqués par les entreprises, ce sont deux mois de revenu perdu pour un éleveur", poursuit-elle. Selon la FNPL, les accords passés cet été prévoyaient une hausse de 25 euros les 1.000 litres, soit 2,5 centimes par litre, pour atteindre un prix moyen de 345 euros les mille litres sur l'année 2013. Actions contre Lactalis dans le Bas-Rhin Suite à l'appel national lancé, la FDSEA du Bas-Rhin avait demandé "à tous les points de distribution du département de retirer les produits Lactalis (marques : Président, Lactel, Bridel, Bridélice, Rondelé, etc.) des rayons ce vendredi", afin que le groupe respecte ses engagements.