Les prix des carburants en hausse constante depuis le début de l'année

  • A
  • A
Les prix des carburants en hausse constante depuis le début de l'année
Partagez sur :

Ils sont sur des niveaux proches de ceux de cet été...

Depuis le début du mois de janvier, les prix des carburants ne cessent de progresser... Au 28 janvier, le litre de Gazole valait en moyenne 1,388 euro contre 1,363 euro, le 4 janvier dernier. De même, le Sans Plomb 95 s'échangeait autour de 1,571 euro le litre (contre 1,524 ). Le litre de SP98 s'est envolé, passant de 1,574 euro à 1,617 euro en l'espace de quatre semaines. A quelques rares exeptions près, il s'agit des plus hauts niveaux enregistrés depuis la fin août, début septembre. Face à cette situation, l'Automobile Club Association a interpellé le gouvernement, lui demandant de repenser à la mise en place d'une "TICPE flottante, comme l'avait évoqué François Hollande lors des élections présidentielles, et demande la suppression de la TVA pesant sur la TICPE". Selon l'ACA, elle "compenserait la hausse de la TVA et pénaliserait moins le consommateur tout en permettant à l'Etat de conserver un niveau de recettes constant". Fin du dispositif de soutien Cette hausse peut s'expliquer en partie par la fin du dispositif mis en place par le gouvernement au début de l'été... Le 29 novembre dernier, il a en effet mis un terme à la baisse de trois centimes des taxes sur les carburants. Elle a été ramenée à deux centimes le 1er décembre, puis à 0,5 centime les 11 et 21 décembre, avant de tomber à zéro le 11 janvier dernier. Hausse des cours de Brut Autre explication : depuis le début de l'année, les cours du pétrole progressent lentement. Le baril de WTI a grimpé de 5,3% à 96,53 dollars entre le 1er et le 29 janvier alors que le Brent a subi une hausse de 1,3% à 110,60 dollars depuis le 1er janvier. Dans son rapport publié le 18 janvier dernier, l'AIE signalait un resserrement des marchés pétroliers mondiaux, en raison de la hausse de la demande chinoise et de la baisse des réserves des membres de l'Opep.