Les poursuites contre DSK sont abandonnées aux Etats-Unis

  • A
  • A
Les poursuites contre DSK sont abandonnées aux Etats-Unis
Partagez sur :

La décision du juge de la Cour suprême de New York met fin aux procédures pénales...

Le juge de la Cour suprême de New York, Michael Obus, a annoncé comme prévu mardi l'abandon des poursuites pour agression sexuelle entamées à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn, ce qui met fin aux procédures pénales. La décision était attendue, alors que le procureur Cyrus Vance a demandé hier l'abandon des poursuites, évoquant les mensonges reprochés à l'accusatrice de "DSK", Nafissatou Diallo. L'ancien favori socialiste dans la course à la présidentielle de 2012 s'est exprimé brièvement à sa sortie du tribunal, évoquant la "fin d'une épreuve terrible". "J'ai hâte de rentrer dans mon pays mais j'ai encore quelques petites choses à faire ici. Je m'exprimerai plus longuement quand je serai de retour en France", a-t-il déclaré. Il avait auparavant diffusé un communiqué. "Ces deux mois et demi ont été un cauchemar pour ma famille et moi (...) Je veux remercier tous mes amis en France et aux Etats-Unis, ceux qui ont cru en mon innocence, ainsi que les milliers de personnes qui nous ont envoyé leur soutien, personnellement par écrit", peut-on y lire. Le dossier pénal ouvert le 14 mai dernier se referme donc, mais la procédure civile devrait continuer son chemin aux Etats-Unis. Indépendante de la procédure pénale, la plainte au civil vise à obtenir une compensation financière. Les ennuis de DSK se poursuivent aussi en France, où le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur la plainte de l'écrivain Tristane Banon, qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'une tentative de viol en 2003.