Les postiers en grève contre un projet qui menacerait 2.000 emplois

  • A
  • A
Les postiers en grève contre un projet qui menacerait 2.000 emplois
Partagez sur :

Ils protestent contre la fermeture de plusieurs sites prévue d'ici 2015.

La grogne monte du côté des postiers... Les centres de tri de La Poste sont en grève ce jeudi à l'appel d'une intersyndicale (CGT, FO, Sud, UNSA, CFDT, CFTC, CFE-CGC) afin de protester contre la fermeture de sites d'ici 2015, un projet qui menace selon eux quelque 2.000 emplois. "Casse de l'emploi" "Sauf à vouloir maintenir une politique ou une stratégie qui a prouvé ses limites, à entretenir un climat malsain, à alimenter les tensions sources de souffrance, cette politique de casse ne peut se poursuivre après la crise sociale de 2012, le grand dialogue et les chantiers en cours dans le cadre de l'accord Qualité de Vie au Travail", écrivent les syndicats dans un communiqué. Une politique plus humaine Les postiers réclament une fois encore une politique "plus sociale et humaine". Ils espéraient un nouveau cap avec le changement de direction qui a eu lieu en ao�"t. Philippe Wahl  a remplacé Jean-Paul Bailly, ce dernier étant peu apprécié des syndicalistes. Les propos tenus par le nouveau patron en septembre dernier devant les commissions de l'Assemblée nationale et du Sénat ne les avaient cependant pas rassuré..."Après une décennie de restructurations et la suppression de 80.000 positions de travail, on attendait un autre message que celui qui vise encore à réduire la masse salariale de La Poste", avait déclaré le syndicat Sud PTT. Philippe Wahl doit d'ailleurs dévoiler dans la matinée le budget prévisionnel 2014 de son groupe à son conseil d'administration. Les organisations syndicales réclament "une négociation nationale et loyale" sur "la pénibilité", "les activités et l'emploi", "la mise en place d'un volet social à la hauteur" ou encore "le réseau de traitement".