Les pays membres de l'OCDE auront moins besoin d'emprunter cette année

  • A
  • A
Les pays membres de l'OCDE auront moins besoin d'emprunter cette année
Partagez sur :

Leurs besoins nets devraient passer de 2.000 milliards de dollars en 2013 à 1.500 milliards de dollars en 2014...

Les pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) auront moins besoin d'emprunter cette année. D'après une étude publiée vendredi, leurs besoins nets, qui correspondent au montant après remboursement des dettes à échéance, devraient passer de 2.000 milliards de dollars en 2013 à 1.500 milliards de dollars en 2014. C'est leur plus bas niveau depuis 2007. "Les besoins d'emprunt bruts s'établiront à 10.600 milliards de dollars en 2014, en recul par rapport aux 10.800 milliards enregistrés en 2013", ajoute l'OCDE. "Le profil de remboursement de la dette à moyen et long terme des administrations centrales des pays de l'OCDE restera source de difficultés, compte tenu de l'importance des flux de paiements attendus pour les �?tats du G7 et de la zone euro en 2013 et 2014", poursuit-elle, ajoutant que pour l'ensemble de la zone, les �?tats devront refinancer près de 29% de l'encours de leur dette à long terme dans les trois prochaines années. "Gestion avisée" Par ailleurs, la dette négociable des administrations publiques devrait atteindre 77,1% du PIB en 2014, en petite hausse par rapport à 2013. L'OCDE remarque néanmoins que le ratio d'endettement des pays augmente beaucoup moins rapidement qu'au plus fort de la crise, voire se stabilise, ce qui constitue "une bonne nouvelle". Dans les mois à venir, l'OCDE prône une "gestion avisée" de la dette des pays, observant une poursuite de la volatilité sur les marchés mondiaux, à laquelle s'ajoute une incertitude sur le calendrier de la banque centrale américaine concernant ses rachats d'actifs.