Les militants de Greenpeace occupent une plateforme de Gazprom en Arctique

  • A
  • A
Les militants de Greenpeace occupent une plateforme de Gazprom en Arctique
Partagez sur :

Six militants de Greenpeace ont rejoint la plate-forme du champ pétrolifère de Prirazlomnoye

Pour protester contre les projets de forage de Gazprom en Arctique qu'ils jugent dangereux, six militants de Greenpeace ont escaladé vendredi matin l'une des plateforme pétrolière du géant pétrolier - champ de Prirazlomnoye - dans la région, a indiqué l'association environnementale sur son site internet et sur son compte Twitter. Greenpeace redoute une marée noire "Ici, c'est comme en Alaska où Shell mène des opérations similaires. Des fuites d'hydrocarbures finiront par arriver. Ce n'est qu'une question de temps. Le seul moyen d'éviter une catastrophe pétrolière dans ce type de zone, c'est d'instaurer une interdiction permanente de l'exploitation pétrolière au pôle Nord", a expliqué le directeur de Greenpeace international, Kumi Naidoo. L'association redoute en effet une nouvelle marée noire. L'exploitation du champ de Prirazlomnoye doit débuter l'année prochaine, mais selon Greenpeace, la plateforme de Gazprom fonctionne avec un plan d'intervention en cas de marée noire, obsolète : il aurait été approuvé en juillet 2007 par les autorités russes pour une durée de cinq ans seulement. L'agence Reuters rappelle par ailleurs que ce premier projet pétrolier russe en Arctique, a été retardé par des difficultés de construction et des dépassements budgétaires. Les réserves de ce gisement sont estimées à 526 millions de barils de brut.