Les mesures d'austérité pèsent toujours plus sur les ménages grecs

  • A
  • A
Les mesures d'austérité pèsent toujours plus sur les ménages grecs
Partagez sur :

La part disponible de leurs revenus s'est réduite de 8,3% en rythme annuel...

Les mesures d'austérité pèsent toujours plus sur les ménages grecs... La part disponible de leurs revenus s'est réduite de 8,3% en rythme annuel au cours du dernier trimestre 2012, selon Elstat. L'institut national de statistiques explique que la baisse du revenu disponible est due à un déclin de 13% des salaires, une réduction de 5% des prestations sociales et une hausse de 8% des impôts sur le revenu et la fortune. Chute de 22% Depuis le début de la crise de la dette en 2009, les revenus disponibles ont diminué nominalement de 22%, et d'environ un tiers en tenant compte d'une inflation de 10% sur la même période. La consommation, qui représente trois quarts du produit intérieur brut (PIB), soit la proportion la plus importante dans la zone euro, a pour sa part chuté de 11,2% en rythme annuel à 22,9 milliards d'euros au cours des trois derniers mois de 2012. L'épargne aussi Le taux d'épargne des ménages a lui baissé de 5,9% sur cette période, contre un repli de 2,8% au cours du dernier trimestre de 2011. Athènes estime que l'économie grecque devrait se contracter de 4,5% cette année, avant un retour à la croissance en 2014. Le PIB de près d'un quart depuis 2008, la plus importante contraction enregistrée en temps de paix par le pays.